Historique

 


La Fanfare de Mondorf, issue du corps des sapeurs-pompiers, a été constituée le 21 novembre 1920. Sept années plus tard, le 15 juillet 1927, les citoyens d’Altwies ont également fondé une société de musique.

Pendant des décennies les deux sociétés connurent des hauts et des bas. Mais il convient de relever qu’elles n’ont jamais cessé leurs activités, grâce à la volonté et au courage de quelques invétérés qui remirent toujours leur phalange sur orbite. Les deux sociétés ont contribué généreusement à l’expansion de la vie culturelle et associative dans les deux localités. Avec assiduité et compréhension, elles embellirent les nombreuses festivités et firent preuve de leur talent lors de concours musicaux aussi bien au pays qu’à l’étranger.

Un fait peu commun se produisit en 1977. Lors d’une réunion mémorable, le 27 septembre 1977, les membres se prononcèrent en majorité pour la fusion des deux fanfares, une fusion qui ouvrit de nouveaux horizons.

Monsieur Roby Lohr, musicien militaire, fut en 1978 le premier chef de musique de la Fanfare Mondorf-Altwies. Grâce à ses efforts, sa patience et son dévouement, il avait conféré une nouvelle impulsion à notre société. Deux ans plus tard, le 15 mai 1980 , notre fanfare participait au concours de classement de l’Union Grand-Duc Adolphe à Belvaux et réussit une performance aussi inespérée que remarquable: l’avancement de la 3ème à la 2ème division.

Grâce à l’initiative de Roby, un 1er concert de gala fut offert le 12 janvier 1983 à la salle des fêtes de l’école à Mondorf-les-Bains. Ces concerts de gala, qui ont eu lieu soit à la salle des fêtes du bâtiment scolaire, soit au Casino 2000, sont devenus une manifestation traditionnelle dans notre localité.

Le 22 juillet 1986 décédait Monsieur Nicolas Schwachtgen, premier président de la FMA et principal artisan de la fusion des deux sociétés d’Altwies et de Mondorf.

Lors du concours de classement de l’UGDA, qui a eu lieu à Ettelbruck le 28 mai 1987, la FMA réussit l’avancement à la 1ère division.

Pendant douze années, Roby Lohr avait assuré la direction de notre phalange avec beaucoup de compétence. Son grand mérite a été d’unir deux sociétés en un ensemble harmonieux de jeunes musiciens.

Le 4 mai 1990, au Casino 2000, Monsieur Roby Lohr assurait son dernier concert au cours duquel le nouveau directeur musical, Monsieur Olivier Gravier-Schreiber, fut présenté aux musiciens et au public.

Avec l’arrivée au « pouvoir musical » du chef Olivier, une nouvelle ère allait commencer pour notre société. Après une courte période d’acclimatation, Olivier confrontait de plus en plus les musiciens avec l’étude d’oeuvres musicales de compositeurs classiques.

Comme cette littérature musicale avait été un peu négligée par le passé, il fut normal qu’une certaine aversion se fit ressentir parmi les musiciens. Mais Olivier, très vite connu et réputé pour sa persuasion et sa persévérance, sut les convaincre de continuer sur la voie engagée. Des répétitions pour les divers registres d’instruments permirent de travailler dans le détail les partitions parfois exigeantes.

Lors du concert de gala qui eut lieu le 4 avril 1992, tout le monde était d’accord pour affirmer qu’Olivier avait réussi son défi. En effet, l’audience fut agréablement surprise par l’interprétation exemplaire de l’ouverture solennelle « 1812 » de P. Tchaïkowsky. Une soirée musicale mémorable qui prouvait que Roby avait trouvé en la personne d’Olivier un digne successeur.

L’interprétation de la célèbre marche « Pomp and Circumstance » d’Edward Elgar, de l’ouverture « 1812 » de P. Tchaïkowsky, des ouvertures « Il barbiere di Sevilla » et « Una Italiana in Algeri » de G. Rossini et de l’ouverture « Zampa » de Louis Ferdinand Hérold , a remporté un vif succès auprès des mélomanes et a contribué considérablement à améliorer la qualité musicale de notre société.

Le 25 mai 1995, au concours de classement de l’UGDA à Wasserbillig, notre fanfare, grâce à une remarquable interprétation musicale, réussit la formidable montée en « Division Supérieure ».

5 ans plus tard, le 1er juin 2000, au concours de classement de l'UGDA à Rodange, la Fanfare Mondorf-Altwies remporte un "Grand Premier Prix" et est classée en "Division Excellence".

Le 3 mars 2002 la Fanfare Mondorf-Altwies participe au concours international à Morbach (D). Pour l’exécution des morceaux « Aquarium » et « The seventh Night of July » le jury accorde la note « très bien ».

Pendant les dernières années les bois gagnaient constamment en importance et finalement la composition de l’orchestre - bois, cuivres, percussions - correspondait d’avantage à une harmonie qu’à une fanfare.

C’est ainsi que le 12 avril 2003 fut constituée l’Harmonie Municipale Mondorf-les-Bains a.s.b.l. en continuité de la Fanfare Mondorf-Altwies.

Dimanche 5 juin 2005 l’orchestre a participé au concours international de musique à Riemst (B) dans la division « Honneur » et l’interprétation des deux pièces : Fantasy Variations de James Barnes et Das Boot de Klaus Doldinger lui a valu un premier prix (533,8 / 600 pts).

Le dimanche 12 mai 2013 l'harmonie participe au Concours Européen pour Orchestre d'Harmonie (Niveau A) à la Philharmonie à Luxembourg et réalise un 1er prix avec distinction.

Le 14 juillet de la même année l'harmonie remporte au World Music Contest (WMC) à Kerkrade (NL) une médaille d'or.

Aujourd’hui on peut fièrement prétendre que notre société se range parmi les meilleures de la région. Elle a toujours su représenter dignement la commune de Mondorf-les-Bains à l’étranger et au Grand-Duché de Luxembourg.

Depuis sa création notre société a continué à prospérer grâce à la participation active et fervente des musiciennes et musiciens d’une part et au dévouement des chefs de musique Roby et Olivier d’autre part. Un grand merci aux membres du comité qui travaillent avec acharnement pour préparer dans les plus petits détails les diverses manifestations et activités de notre société. Si l'HMMLB se réjouit aujourd’hui d’une bonne santé financière, c’est grâce aux efforts déployés par cette équipe dynamique et expérimentée.

Un grand merci à tous ceux qui ont activement contribué à l’essor de l'Harmonie Municipale Mondorf-les-Bains et qui par leur engagement sauront assurer sa pérennité.